LE PRIX SPECIAL CLIMAT a été attribué par les deux jurys (adultes et enfants), unanimes, à « Est-ce cargo », de Sarah-Lou et Jean Noël Barroo, pour sa beauté et son message : « la fonte de la banquise nécessite des actions urgentes, mais des escargots iront peut-être plus vite que ceux qui nous gouvernent »
LE PRIX DE LA POPULATION revient à « Notre soleil man de la garderie » de la Garderie de l’école communale de Blanmont. Madame Sylvie et des enfants étaient présents pour recevoir leur prix et expliquer : « Nous avons du faire notre chastrotte en quelques jours, mais le projet a mobilisé les enfants, qui ont construit, peint et installé la chastrotte. C’est une bonne manière de parler de recyclage. Certains ont voulu venir à la garderie spécialement pour cela. Et ils se sont bougés pour faire voter les parents, les voisins. ».
LE PRIX DU JURY a été remis à « Ça plane pour moi » de Fabrice Deenen et Valérie Boquet. Fabrice a réalisé cette chastrotte en soudant diverses pièces de métal de récupération : « Ça plane pour moi » évoque le tube de Plastic Bertrand, qui date d’une époque insouciante, que les générations futures n’auront peut être plus la chance de vivre ».
LE PRIX DE LA CATÉGORIE « COLLECTIVITÉS » va au « Hilton des insectes », un hôtel à insectes réalisé en matériaux de récupération par les familles de la Ferme de la Brasserie.
LE JURY DES ENFANTS, outre le prix à « Est-ce cargo », a nominé le « Hilton des insectes » et « le serpent mosaïque ». Cette Chastrotte a été réalisée par des enfants de la Maison mosaïque, une des antennes du centre thérapeutique de la Petite Maison.

Ont été nominés pour le prix climat :
« The answer is blowing in the wind » de la famille Limage
 « On s’l’écaille » de Michel Geerts, évoquant le choix à faire entre les énergies renouvelables ou la régression en homme-poisson qui nous attend avec la montée des eaux.

Est nominée par la population également « L’écomobile » de la famille Luccheti-Borgniet de Gentinnes

Sont nominés pour le prix du jury :
« Pat le mille pattes »
de Pierre Peignois pour la simplicité de ses matériaux, la finesse et la justesse de la mise en scène… « même s’il n’a pas 1000 pattes mais seulement 91 » !
Le tour de Chastre de Nibali, de la famille Renson, incite les conducteurs à ralentir pour les cyclistes, pour les enfants qui vont à l’école…

8ème concours des Chastrottes

PALMARES DES CHASTROTTES 2015

Ce samedi 27 juin, les lauréats des Chastrottes 2015 ont reçu leur prix des mains des divers jurys et de la Coprésidente d’ECOLO, Zakia KHATTABI, en présence de la députée régionale Hélène RYCKMANS.

Les objectifs de ce concours sont, rappelons-le, de saluer l’arrivée de l’été, d’égayer les rues des villages de Chastre, d’inciter les Chastrois à créer des figurines en matériaux de récupération ou naturels puis à se promener pour découvrir la commune autrement et à aller à la rencontre des habitants.

Cette année a été placée sous le signe du climat, vu l’agenda des Nations Unies et la « COP 21 » de Paris en décembre 2015. Zakia Khattabi a ainsi rappelé : « Les conséquences des dérèglements climatiques se font surtout sentir au niveau local : vous avez eu les pieds dans l’eau, moi je suis allergique… Or ceux qui agissent le plus pour en limiter les effets négatifs ce sont également les gens sur le terrain. Agir au niveau local contre les pollutions, les émissions de gaz à effet de serre, le réchauffement climatique est donc de la plus haute importance ! Bravo pour votre manière de sensibiliser !».

 Toutes les photos sont sur le blog http://chastrottes-2015.blogspot.be

Pour cette édition 2015, 26 Chastrottes ont été créées. 5 prix ont été attribués : 4 par les deux jurys et 1 par la population.

Le jury adultes était composé d’artistes de Chastre : Emmanuelle Van Noppen, Henry Brousmiche, Geneviève Vander Elst, Sophie Oldenhove et Monique Lepomme-Draize.

Le jury enfants était quant à lui composé de Lucie et Noé Huybrechts (gagnants de l’an dernier), Kamilla (de la Petite Maison) et Antoine Gillekens.

Le prix de la population est octroyé en fonction des votes exprimés par les habitants.

Il s’agit de récompenser les oeuvres qui sortaient du lot par leur originalité, par leur fabrication avec des matériaux de récupération, par leur résistance aux intempéries, par leur mise en scène ou, cette année, pour leur manière d’aborder le thème du climat.

Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’an prochain, aux même dates…

Share This