Select Page

Notre ex-coprésidente (fédéral) passait au Grand Oral de la RTBF, ce Samedi matin 6 juin dernier.

45 minutes qui permettent de se faire une une idée du personnage;

45′ presque au calme, sans sacrifier tout l’interview aux actualités, et brosser en quelques traits une trajectoire déjà fort consistante, tenace, et engagée.

J’écris “presque” au calme, car l’incident de la non-nomination de Zakia à la Cour constitutionnelle prend de l’ampleur, et plus encore depuis le Grand Oral de samedi. J’y reviens plus loin.  De même, en fin d’article vous trouverez une intro vers 2 pages (regionale-bruxelles.ecolo.be et ixelles.ecolo.be) qui relatent en détail la trajectoire de Zakia Khattabi

L’interview (Bertrand Henne – RTBF + Béatrice Delvaux – Le Soir) s’écoute très facilement,c’est → ici
Il est aussi repris comme article :

  • sur RTBF.be (B. Henne)  →ici
  • et sur lesoir.be [ Béatrice Delvaux et David Coppi – 6/06/2020 ] → ici

Les pages du Soir.be ne sont malheureusement pas disponibles sans abonnement.

Relevons 2 ou 3 morceaux choisis:

à propos de sa candidature à la Cour Constitutionnelle:

« Je rêvais d’être commis de l’Etat, j’ai été élevée dans le respect profond des institutions, avec une vision un peu romantique, vieille France si vous voulez, avec l’idée de servir l’Etat»

à propos des négociations fédérales et de la NVA:

« Je … ne vois pas de terrain d’entente avec la N-VA, j’ai du mal à imaginer. Mais j’ajoute que l’absence de la N-VA dans un gouvernement n’est pas une fin en soi, une garantie. Cela ne veut pas dire que l’on n’applique pas son programme… Quand je vois certains partis flamands qui veulent régionaliser les soins de santé, ou Hendrik Bogaert, au CD&V, qui veut pactiser avec le Vlaams Belang… »

« Pour le reste, il y a eu les élections, la famille verte en est sortie grande gagnante, et ça doit compter maintenant. … S’il n’y a rien d’ici septembre, le scénario électoral s’imposerait. Il n’y a rien d’illégitime. Et, après ce que l’on vient de vivre, on aurait une campagne axée sur des enjeux fondamentaux »

Plan de relance:

« Il faut s’entendre sur les leçons de la crise. Le balancier de l’histoire s’est arrêté dans les mains des tenants de plus d’Etat – je ne parle pas du communisme évidemment. On ne peut que réinvestir dans les services publics, relocaliser un certain nombre de productions, du moins à l’échelle européenne. En pleine controverse sur le manque de masques, j’avais été stupéfaite d’entendre la Première ministre dire que c’était la loi du marché… Non, il ne faut pas repartir comme avant. L’Etat doit avoir un rôle – je dis ça avec plein de guillemets – de planificateur »

Le racisme ?

« J’en ai assez des indignations sans lendemain … Nous avons pris des engagements à la conférence mondiale de Durban en 2001, et quoi ? Rien à ce stade, la Flandre veut même quitter Unia, … je pense aux discriminations dans le logement, le marché de l’emploi, ici, chez nous »

Cour Constitutionnelle

Zakia Khattabi a fameusement remué le landerneau politique en évoquant le marchandage lui proposé par le MR (budget prosumers contre nomination à la Cour constitutionnelle). Notre propos sur notre site local n’étant pas de traiter ce dossier spécifique, mais plutôt de donner un portrait général de Zakia Khattabi, nous n’allons pas reprendre ici tout ce qui s’est passé depuis le début de l’année à cet égard.

J’ai cependant voulu – avant de publier ceci, et avec mes faibles moyens d’investigation –  verifier la plausibilité de la riposte de G-L Bouchez selon lesquelles les allégations de Zakia Khattabi étaient fausses. Mon opinion personnelle est faite: j’ai confiance dans l’exposé des faits selon l’intéressée. Nous pouvons être fiers de Zakia: Voyez ci-dessous sa trajectoire jusqu’ici.

Zakia Khattabi: «Le MR a tenté de marchander mon élection à la cour contre 300 millions d’euros»
https://plus.lesoir.be/305391/article/2020-06-06/zakia-khattabi-le-mr-tente-de-marchander-mon-election-la-cour-contre-300

Zakia Khattabi: «Le MR a essayé d’acheter Ecolo»  https://plus.lesoir.be/305400/article/2020-06-06/zakia-khattabi-le-mr-essaye-dacheter-ecolo

24-05-2020 Choqué après l’affaire Khattabi, Ecolo fait bloc derrière Nollet et contre Bouchez
https://plus.lesoir.be/302664/article/2020-05-24/choque-apres-laffaire-khattabi-ecolo-fait-bloc-derriere-nollet-et-contre-bouchez

Parcours de Zakia Khattabi à Ixelles et Bruxelles (RBC)

2 pages qui relatent en détail la trajectoire de Zakia Khattabi:

  • regionale-bruxelles.ecolo.be  Bilan du mandat de Zakia Khattabi (Février 2014)
  • ixelles.ecolo.be  Bruxelles, mon héritage (Avril 2016)
  • A 38 ans, en 2015, Zakia avait assuré les fonctions suivantes:
    Cheffe de groupe au Sénat, Sénatrice de Communauté
    Députée au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
    Députée bruxelloise depuis le 23 juin 2009
    Conseillère communale à Ixelles
    Co-présidente du parti Ecolo

“Militante féministe et consultante diversité, je me passionne pour les questions de gouvernance et plus précisément sur l’évaluation des politiques publiques. J’ai toujours eu des engagements politiques. C’est ainsi que progressivement, et parce que je crois en l’écologie politique comme projet de société global et progressiste, j’ai naturellement rejoint les rangs d’Ecolo.” …

“Avant mon entrée en fonction comme députée bruxelloise, j’étais program manager à la politique scientifique fédérale. J’étais responsable d’un programme de recherche qui visait à éclairer les administrations fédérales dans leurs domaines de compétence, en d’autres mots à apporter une aide à la décision politique à travers la recherche” …

“Dans ces différentes assemblées, le fil vert de mon action a toujours été la construction d’une société plus juste et plus solidaire.” …

…”Ainsi mes sujets de prédilection ont été la démocratisation de l’enseignement supérieur (…), la lutte contre les discriminations (…), la justice (…), l’égalité entre les femmes et les hommes (…), l’évaluation des politiques publiques, l’asile et l’immigration.”

” … Ma thématique majeure, c’est l’égalité. Quels que soient les dossiers, je pose la question de l’impact en matière d’égalité. …je travaille surtout sur la démocratisation de notre enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que sur la recherche. A la Région, je suis responsable des questions d’évaluation des politiques publiques ainsi que de la réforme des statistiques bruxelloises.”

Question: un dossier qui n’a pas abouti, ou pas assez loin ? “’évaluation des politiques publiques. Trop de gens, à commencer par les responsables politiques, confondent évaluation et contrôle. Ils ne voient donc pas les évaluations d’un bon œil. …. Pour ce faire, on doit avoir des outils de mesure.”

“En commission Justice, il arrive que je n’ai pas pris la parole sur tel ou tel dossier et que le Président m’interpelle alors « Madame Khattabi, il n’y a rien à dire là-dessus en matière de respect de droits de l’homme ou d’égalité entre les femmes et les hommes ? ». Je suis donc bien identifiée comme celle qui apporte ce regard !”…

——————————–

Je conclus en vous partageant ce sentiment qui me vient aujourd’hui comme souvent, en apprenant à connaître les personnalités  dEcolo (locales et moins locales): le parti est étoffé de nombreuses personnes douées, informées, compétentes, … et profondément motivées par l’intérêt général, la chose publique et la solidarité.  Avec le plus souvent un désintéressement imperessionnant par rapport à la densité de leur engagement.

Share This