Select Page

| Chastre – Commune Hospitalière

| Chastre – Commune Hospitalière

Le 30 janvier 2020, comme chaque mois, notre réunion de Locale était  agrémentée d’une présentation d’organisation des environs. Il s’agissait cette fois de représentantes du mouvement citoyen local apparenté à la  Plate-Forme Citoyenne:  Céline Van Zandycke, et Véronique Clarinval.En les écoutant, il est remarquable de constater combien toutes les énergies auto-organisées depuis plusieurs années tiennent dans la durée et s’équipent des moyens nécessaires au fur et à mesure que les besoins évoluent.

L’occasion ici de faire le point sur “Qui fait quoi, à Chastre et autour?”

Chacun sait que – de diverses manières – de nombreux.ses chastrois.e.s sont impliqué.e.s dans l’accueil des migrant.e.s et réfugié.e.s.

Sur cette page, nous tenterons de vous en donner une idée globale, au fur et à mesure que nous aurons pu contacter les différents services communaux et groupes ou personnes concernés.

→  Votre aide est bienvenue !

Ceux qui veulent aider dans notre commune peuvent notamment rejoindre le groupe FB : Chastre commune hospitalière: https://www.facebook.com/groups/119456668746704/ ou https://www.facebook.com/groups/ChastreCommuneHospitaliere/

Sommaire:

1. Le site de la Commune
2. Les Chastrois et la “Plate-Forme Citoyenne” – le versant “Bruxelles” des activités
3. Après le trajet, l’accueil – le versant local des activités
4. Les réseaux d’entraide autour de Chastre, entre accueillants
5. Comment pouvez-vous aider les migrants?
  . A. Dans les environs

  • . COLIS-COLIBRIS

 . B. En Belgique, à Bruxelles

  • . La Plate-Forme Citoyenne
  • . Le CIRE 31 idées concrètes
  • . La Porte d’Ulysse
6. Autres initiatives et lieux d’accueil

  • . Le Mémorial Kongolo
  • . LLN Le MigraKot et le Festival Visa Vie
  • . JRS Belgium
  • . Centre El Paso – Gembloux

7. Des chastrois.e.s dans des jobs engagés, d’autres qui maintiennent des liens avec des migrants-réfugiés


A lire !     137 pages denses et magistrales : “Patricia” ; [Geneviève Damas] Folio 6657 (Gallimard 2017)

Click here to learn more

Dans l’hôtel canadien où il travaille au noir faute de papiers, Jean Iritimbi, un Centrafricain, rencontre Patricia, une cliente qui tombe sous son charme. Elle dérobe les papiers d’un autre Africain afin de lui permettre de gagner Paris avec elle. Mais elle ignore qu’il a une femme et deux filles restées au pays et en route pour le rejoindre. Un roman polyphonique sur le drame des migrants.

Geneviève Damas vit à Bruxelles. Elle est romancière, auteure dramatique, comédienne et metteur en scène. Pour son premier roman, « Si tu passes la rivière » (2011), elle a reçu le prix Victor Rossel et le prix des Cinq Continents de la Francophonie.

 

1. Le site de la Commune offre une bonne présentation sur sa page “Commune hospitalière”  (résumée ici):

    • “Rappelons qu’en janvier 2018, à la demande d’un collectif de citoyen·ne·s mobilisé·e·s par la campagne du CNCD-11.11.11., Chastre se déclarait « Commune hospitalière » à l’unanimité du Conseil communal. Elle était la sixième des communes wallonnes à revendiquer cette valeur d’accueil et de respect de l’Autre. Par cette déclaration, notre commune s’engageait fermement en faveur d’un meilleur accueil des migrant·e·s sur son territoire.” (cit.) Voir Reportage CanalZoom 2018
    • La Commune compte deux structures d’hébergement, appelées Initiatives locales d’accueil (ILA – Fedasil). Le CPAS prend en hébergement des personnes ayant obtenu le statut de réfugié; une aide sociale est accordée. Le CPAS assure également l’accompagnement médico-social, la supervision de la procédure d’asile, ainsi que, dans la mesure du possible, le suivi post-ILA (voir aussi convivial.be )
    • Alpha Chastre : des bénévoles réalisent un remarquable travail d’accompagnement: apprentissage du français et, le cas échéant, et accompagnement dans démarches diverses;
    • Exemple d’aide ponctuelle aux migrant·e·s du Parc Maximilien à Bruxelles: avec le soutien logistique de la commune, les élèves de la « Petite école » de Gentinnes ont organisé une récolte de vêtements et de sacs de couchage
    • Des citoyen·ne·s se sont mobilisés depuis la fin 2017 et se sont notamment attachés à créer des contacts avec les résidents des ILA: la commune veut collaborer à ces activités et poursuivre dans la voie d’intégration des ressortissants étrangers, surtout des plus démunis.
    • « Comité Commune hospitalière » :  citoyens bénévoles & représentants communaux : pour favoriser le Vivre Ensemble, en synergie avec les travailleurs sociaux. Projets envisagés par la commune: information et sensibilisation de la population, appui aux actions du CPAS et des services communaux, rencontres avec les intéressés, aides pratiques, apport à la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés,…   |   Groupe Facebookhttps://www.facebook.com/groups/119456668746704/
      Contact : marianne_boegaerts@hotmail.com, marguerite.vandeschrick@gmail.com ou rouxhet@nabisur.com

 

2. Les Chastrois et la “Plate-Forme Citoyenne” – le versant “Bruxelles” des activités

www.bxlrefugees.be

Des chastrois.e.s contribuent comme partout ailleurs à la logistique de la Plate-Forme Citoyenne, se ‘connectant’ directement à la Plate-forme en ordre ± dispersé et aussi en s’auto-organisant sur une base locale (Chastre & environs).

Il s’agit de prendre en charge un ou des migrants au Parc Maximilien pour les loger, habituellement pour une nuit ou un W-E : certain.e.s se spécialisent dans le job de chauffeur: trajet BXL-BW, puis passage du relai à une autre famille accueillante, et éventuellement la gestion du retour au Quartier Nord.

L’essentiel de l’organisation des centaines de bénévoles se fait via le site web (une simple feuille de calcul où on s’inscrit pour un trajet: tel jour, tel heure, x places passagers disponibles). Il y a aussi une organisation logistique qui prend le relai pour les volontaires du BW.Pour mémoire : le problème du migrant : ……

3. Après le trajet, l’accueil – le versant local des activités

Chacun a pu entendre les récits de familles qui ont pratiqué l’accueil : régulièrement, sporadiquement, 1 nuit, 1 W-E, parfois plus. Il y a aussi celles et ceux qui participent à des lieux d’accueil collectifs , comme à Wavre et LLN.

Dans tous les cas, il y a l’expérience très dense de l’accueil, magnifique et parfois douloureux, à travers les difficultés de langue et de codes culturels, l’état de santé et de fatigue des invités, les degrés de disponibilité de la famille accueillante. Des liens se créent, des gens se revoient, reçoivent des nouvelles d’Angleterre ou d’ailleurs…

Accueillir n’est pas rien. Et c’est une charge matérielle, offerte par les accueillants. Le repas, le lit, éventuellement la lessive, le Wifi, tellement important pour eux-elles; mais aussi tenter de reconstituer leur équipement vestimentaire lorsque nécessaire (chaussures, vêtement chaud, …). En fait, les familles accueillantes ont rapidement besoin d’aide. La bonne nouvelle, c’est que l’ENTRAIDE s’est progressivement organisée dans le BW, ce qui permet de répartir les efforts: à chacun.e selon ses disponibilités/possibilités : Voyez ci-dessous

4. Les réseaux d’entraide autour de Chastre, entre accueillants

[ info de Véronique Clarinval et Céline Van Zandycke]

ChastreCommuneHospitaliere  vise à renforcer la solidarité et le soutien aux réfugiés, aux migrants à Chastre. Il assure la sensibilisation à la solidarité internationale, les échanges interculturels et le soutien concret aux migrants et hébergeurs de migrants et aux Initiatives Locales d’Accueil (ILA) gérées par leCPAS et le Plan de Cohésion Sociale.

[08-04-2020] Depuis lors  : le groupe ChastreCommuneHospitaliere (FB)  s’occupe d’héberger 5 migrants. Voir notre article : Gentinnes : un nouveau lieu d’accueil pour les migrants, depuis ce 25 mars

Au plus une zone est « à besoin » (forte demande, par la présence de nombreux hébergeurs ou de migrants), au plus il y a la nécessité d’avoir un accès aisé aux denrées de première nécessité (nourriture, vêtements, sac de couchage, chaussures, vestes, etc.).

L’identification de ces besoins engendre assez spontanément un réseau de support, constitué majoritairement de bénévoles qui mènent des actions diverses selon les possibilités dans les environs (par ex, démarchage auprès de boulangeries, épiceries, boucheries, écoles, mouvements de jeunesse, église,  pour ensuite mener des actions de récolte de vivres et vêtements)

Ces récoltes devant être stockées quelque part (à court ou moyen terme), cela conduit au besoin de trouver un lieu de stockage adapté (infrastructure, par ex un frigo et/ou congélateur, mais aussi en accessibilité). Le plus souvent, à défaut d’une solution plus structurelle, c’est un bénévole qui met à disposition un lieu. Par ex un garage, une remise, une partie de son salon.

Il faut également savoir qu’il y aussi aussi des échanges entre stockeurs, permettant ainsi d’optimiser l’utilisation des diverses ressources.

Dans les environs de Walhain-Mont-St-Guibert – Blanmont, il y a plusieurs personnes faisant des récoltes d’invendus, mais sans lieu stable pour les stocker. La gestion de ces récoltes et distribution en devient difficile.

Autres actions :

  • Lavandières : elles apportent un appui pour les lessives, pour les hébergements collectifs, les hébergeurs, et le hub humanitaire (endroit à Bruxelles où les migrants reçoivent des soins médicaux et de santé mentale, des vêtements, une aide à la reconstruction des liens familiaux ou des conseils socio-juridiques)
  • Cours de français langue étrangère (FLE) (initiatives ponctuelles, le public intéressé est davantage des personnes ayant pour projet de s’établir en Belgique)
  • Activités sportives (natation, foot par exemple) : événements ponctuels, nécessitant un accès à un terrain intérieur ou extérieur
  • Principalement autour des lieux accueillant un centre pour réfugiés en demande d’asile, des activités se créent entre les résidents et la population (ex : Saint-Nicolas pour les enfants, sorties diverses, etc)
  • Préparations de repas pour le Parc Maximilen (pack repas) ou pour le camp de Spy.

C’est dingue ce qu’une initiative citoyenne collective peut réaliser, Non?

5. Comment pouvez-vous aider les migrants?

[ info de Véronique Clarinval Céline Van Zandycke]

Ceux qui veulent aider dans notre commune peuvent notamment rejoindre le groupe FB : Chastre commune hospitalière: https://www.facebook.com/groups/119456668746704/

A. Dans les environs

BW CENTRE I Hébergement Plateforme Citoyenne : Sous-groupe destiné à l’organisation de l’hébergement des migrants du Parc Maximilien dans la région du BW CENTRE (de Chastre à Jodoigne, de Rixensart à Perwez). Inscription : … Facebook

Blanmont : stock de vêtements, sac à dos, téléphones portables, etc

Wavre : stock de chaussures et de vêtements

Nous recherchons toujours des habits, pantalons, pull, veste, etc, si vous faites du tri chez vous, vous pouvez déposer au stock de Blanmont (rue de l’église 7 à 1450 Blanmont (voir si il est possible d’organiser un point de dépôt dans la commune)

Alimentaire: Limal – Wavre – La Hulpe – Rixensart.  – Blanmont   Soutien alimentaire pour les Hébergeurs du BW (Facebook)

Plus sur le groupe Soutien Alimentaire BW

Le groupe Soutien alimentaire pour les hébergeurs du BW organise la collecte et le dispatch de denrées alimentaires vers les hébergeurs de la Plateforme Hébergement citoyen et plus particulièrement vers le BW I Centre. Ses membres sont :

– des récolteurs : trouver les commerçants / producteurs qui acceptent de fournir des denrées

– des transporteurs : acheminer les denrées depuis les commerçants vers les dispatcheurs / depuis les dispatch jusqu’aux hébergeurs

– des dispatcheurs : centraliser un stock de denrées, le dispatcher en colis, les rendre accessibles aux hébergeurs -des sondeurs (hahaha) : publier sur le groupe BW Centre les sondages pour proposer aux hébergeurs les colis disponibles et informer des modalités pratiques par MP.

Il existe aussi l’association 2 euros 50 qui aide les hébergeurs: FaceBook : “Deux euros cinquante”, c’est la somme moyenne nécessaire pour constituer un repas équilibré à offrir à un réfugié  


COLIS-COLIBRIS Chastre-MSG-Walhain-Gembloux
: Ce groupe est destiné aux bénévoles colibris et aux hébergeurs de la région de Chastre, Mont St Guibert, Walhain , Incourt, Gembloux et environs. Définition des postes et missions … FaceBook
COLIS-COLIBRIS Wavre-LLN : FaceBook
COLIS-COLIBRIS Namur : Ce groupe est destiné aux bénévoles colibris et aux hébergeurs de la région de Namur et alentours. FaceBook

mails : Céline Van Zandycke et Véronique Clarinval

B. En Belgique, à Bruxelles
La Plate-Forme Citoyenne : bxlrefugees.be   Devenir bénévole

Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés Bruxelles … Facebook

Le Guide Social

41 centres/services dans la rubrique Immigrés, Etrangers & Réfugiés, sur guidesocial.be

Le CIRE  –  Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers (  → Le CIRE sur Wikipedia)

Quand l’État résout la saturation du réseau d’accueil par l’exclusion de certains bénéficiaires, présentés à tort comme des abuseurs (Communiqué de presse – 7 janvier 2020 site du CIRE)

Voici 31 idées concrètes – Site du CIRE

31 idées (CIRE)

1. Je m’inscris sur WeCanHelp.be

2. J’offre un repas aux personnes exilées et vulnérables

3. Je vérifie si ma commune est hospitalière

4. Je vais voir un spectacle sur une scène solidaire

5. Je soutiens des mineurs étrangers non accompagnés

6. Je soutiens la Coordination des sans-papiers de Belgique

7. J’aide les personnes sans-papiers… en buvant de la bière!

8. Je soutiens les personnes en centres fermés

9. J’héberge des personnes migrantes

10. Je deviens un voisin solidaire

11. Je deviens bénévole à la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés

12. Je fais appel au service traiteur “Délices afghans à domicile”

13. Je donne des vêtements, couvertures et autres biens matériels

14. J’ai une chambre inoccupée ou un matelas et je la/le mets à disposition

15. Je permets aux personnes en situation précaire de redresser la tête en ayant accès à des douches et à d’autres services

16. Je m’oppose à l’enfermement d’enfants en centre fermé

17. J’aide les primo-arrivants à créer des liens en Belgique

18. Je manifeste contre les centres fermés

19. Je donne mon ancien GSM

20. Je m’informe et sensibilise mon entourage

21. Je deviens mentor d’un.e jeune issu.e de l’immigration

22. J’aide les personnes sans papiers à se loger

23. Je combats les préjugés envers les exilé.e.s

24. J’aide un ménage à s’enraciner à Bruxelles

25. Je donne un coup de main dans un centre d’accueil près de chez moi

26. J’accompagne des migrant.e.s dans leur quotidien

27. Je propose une colocation à un.e réfugié.e

28. J’organise ou je participe à une séance de sensibilisation

29. Je deviens traducteur solidaire

30. Je donne, collecte de la nourriture, aide à cuisiner ou à distribuer des petits déjeuners

31. Je fais un don au CIRÉ

 

La Porte d’Ulysse 

servethecity.brussels Ce centre offre un lieu chaud, sec et sûr où les migrants sans abri peuvent rester chaque nuit. Chaque matin, sept jours sur sept, des équipes de bénévoles préparent et servent le petit-déjeuner aux personnes séjournant au centre. Le centre est presque entièrement géré par des volontaires, votre aide est donc précieuse!

Joignez-vous à notre équipe pour fournir de la nourriture, mais également une rencontre personnelle chaleureuse avec des personnes qui surmontent de nombreuses difficultés pour arriver en Belgique.

6. Autres initiatives et lieux d’accueil

Le Mémorial Kongolo (Gentinnes)

A la demande et en lien avec différents services du CPAS, le Mémorial accueille des personnes en difficulté.

LLN Le MigraKot et le Festival Visa Vie

Festival CINé Visa Vie Du 16 au 20 février 2020

JRS Belgium
Actions ACCOMPANY – SERVE – ADVOCATE

Le JRS est le spécialiste de la détention et des alternatives à la détention des migrants. Il travaille notamment dans les centres fermés, ou il visite des migrants. L’association travaille aussi sur la Flandre, en synergie avec d’autres organisation belges et flamandes.
Welcome, Welkom, …

Centre El Paso – Gembloux

→ un centre d’accueil résidentiel susceptible d’accueillir 41 filles et garçons âgés de 6 à 18 ans, étangers non accompagnés (MENA).

Collectifs accueil migrants E42

Des collectifs citoyens accompagnent  les réfugiés du côté de Jemeppe-sur-Sambre, Gembloux et La Bruyère:

Migrant.e.s en transit – LETTRE OUVERTE – sur le site du CAI-Namur  –  LettreOuvertePdf  –  sur le site de PAC – Présence et Action Culturelles

Dans les pas des migrants : Dossier Paris-Match.

7. Des chastrois.e.s dans des jobs engagés, d’autres qui maintiennent des liens avec des migrants-réfugiés

A mentionner aussi :

  • certain.es.s travaillent au sein d’organisations d’accueil, telles que El Paso (Gembloux), etc…..   [ à compléter ]
  • les personnes qui accompagnent de manière plus personnelle un.e migrant.e ou réfugié.e :  hospitalisation, déménagement après l’ILA, …


 

Share This