Select Page

Source : LE VERT DE CONTACT – Lettre d’info Ecolo BW 02-06-2020

Egalement au sommaire de ce N° du Vert de Contact (non repris ici):

Budget provincial  → intervention de Thierry Meunier, conseiller provincial écolo (sujet: cheminements cyclables, la redynamisation des centres villes, la politique des seniors ou encore celui de la petite enfance) – Enfouissement de déchets nucléaires – fiches “Mobilité active” pour les écoles – Un an comme député (Laurent Heyvaert, député wallon écolo, → Retour sur une première année de mandat riche et intense ! ) – Echo de notre Assemblée Générale (BW) du 13 mai (avec témoignage de Leïla Belkhir – Infectiologue Cl. Saint Luc )

Faire de la crise une opportunité ! 🎯

A l’échelon provincial, Ecolo prépare assidûment la reprise politique. un mémorandum assez consistant a été préparé en équipe, il a fait l’objet d’un communiqué de presse sur → brabant-wallon.ecolo.be

 (disponible aussi → ici en pdf, 17 pp.)

Sauver, pérenniser, réorienter

reportage-interview (Hélène Ryckmans) sur → TVCOM.be [François Namur – TvCom]

Sommaire:

  1. Introduction
  2. Chiffres récents – Interventions publiques récentes d’experts (citations)
  3. Méthodologie du mémorandum
  4. Secteurs étudiés

 

  • Quelles sont les mesures à mettre en place pour sauver ce qui doit l’être ?
  • Comment pérenniser les bonnes pratiques que les citoyen·ne·s ont découvert ou valorisé durant le confinement ?
  • Que faut-il développer à l’avenir pour assurer l’orientation de notre économie et de notre territoire vers le durable ?

A partir de ces trois interrogations et niveaux de temporalités :

non pas un plan de “relance” mais bien un plan de “redéploiement” qui vise à utiliser la crise pour recréer du lien social et accélérer la transition. Un plan qui propose d’amener des ruptures avec l’avant !

Nous disposons collectivement d’une opportunité unique, celle de choisir notre mode de vie de demain, nos environnements sociaux et économiques, notre solidarité et notre santé.

Ecolo BW vous invite à ” parcourir cette note pour y puiser de l’inspiration et des idées qui mettront en avant les enjeux de la transition, de la protection du climat, de la biodiversité et de l’énergie, bref : notre ADN écologiste ! Notez que pour une plus large échelle, Ecolo fédéral effectue le même exercice et va prochainement publier une note pour “l’après” – Stay tuned – ”

Nous ne pouvons reprendre ici l’entièreté de ce ‘projet de redéploiement’ (17 pages), en voici donc une introduction:

ECOLO Brabant Wallon se présente ici comme un acteur de solutions, de propositions concrètes à l’échelle de son territoire:

“Nous voulons aujourd’hui vous présenter les propositions d’ECOLO Brabant wallon, et ce sont celles-ci qui nous guideront dans tous les lieux où nous sommes présents. Qu’on nous y entende dans les majorités ou les minorités politiques, dans les Conseils d’Administration, dans les instances, dans les institutions.”

Le mémorandum présente quelques chiffres récents sur l’augmentation du rôle du secteur associatif dansla création d’emplois; sur lesindemnités COVID; le degré de dépendance de la Belgique pour les produits essentiels; le taux de production lovcale dans la consommation alimentaire belge; les besoins en liquidités des PME et TPE.

Sont citées ensuite une série de déclarations récentes d’experts – pas forcément étiquettés écologistes ou environnementalistes, mais exprimés dans le contexte du COVID19. Les enjeux y évoqués sont:

  • la faculté et nécessité de faire choix en matière d’aides financières [E de Callataÿ, N. Van Nuffel]
  • les acquis déjà visibles du modèle ‘circuits-courts’ [P. Hermant]
  • 3 vertus spécifiques des projets « verts » parmi les mesures traditionnelles de relance :plus d’emplois, plus de ‘plus-value réelle’, plus d’économie à long-terme [J. Stiglitz]. A contrario: la relance selon le G20 ne serait verte que pour 4% des efforts financiers consentis [N. Stern].
  • L’option “Business as usual” de consommation et de production d’avant crise n’est pas envisageable.’[Comité Wallon d’Experts pour le Climat]
  • C’est au niveau local qu’il faut agir [M. de Kemmeter]

Et de conclure: la situation de l’activité dans notre pays est très sensible et délicate; réagir est indispensable: “Notre responsabilité est de tout faire pour sauver les entreprises à structure fragile (de par leur taille, PME, TPE notamment.) et/ou particulièrement impactées (HORECA, …)”

Des choix inévitables sont à opérer:

  • Qu’est-ce qui est à sauver ? (= dans l’immédiat, dans l’urgence)
  • Qu’est-ce qui est à pérenniser ? (= à soutenir, à préserver)
  • Qu’est-ce qui est à réorienter ? (= à développer à l’avenir)

Les aides doivent être « à quintuple effet » :

  1. L’effet primaire : l’aide doit permettre à des entreprises de survivre économiquement, de conserver de la valeur et de l’emploi ;
  2. L’effet induit : l’aide accordée au secteur A doit ensuite se répercuter sur le secteur B qui, lui-même, aura des répercutions favorables sur le secteur C,… ;
  3. L’effet synergique et soutenable : l’aide doit apporter de multiples effets bénéfiques, valables sur le long terme. L’aide ne doit pas créer un problème ailleurs. L’aide doit aider à la transition écologique ;
  4. L’effet réel : l’aide doit apporter une plus-value absente si elle n’existait pas. On doit éviter l’effet d’aubaine : l’aide du pouvoir public ne doit pas payer quelque chose que l’entreprise aurait de toute façon payée ;
  5. L’effet solidaire : l’aide doit être donnée à ceux qui ne peuvent utiliser leurs propres moyens pour s’en sortir.

Les divers secteurs de notre activité socio-économique et culturelle sont étudiés systématiquement dans les 3 facttes ‘sauver – perenniser – réorienter’ évoquées ci-dessus:

  • Commerce et entreprises locales – Horeca, Digital, paiements, Tourisme,
  • Economie circulaire
  • Enseignement – Culture – Social – Associatif
  • Démocratie – Rôle des pouvoirs publics
  • Alimentation- Agriculture – Maraîchage – Producteurs locaux – Diversification
  • Mobilité – Aménagement du territoire
  • Construction – Energie

→ Vers le texte complet

Share This