Sélectionner une page

Communiqué de presse d’ECOLO -01-08-2019

Ecolo a appris ce matin la décision du Ministre Di Antonio d’interdire l’accès de la N25 aux engins agricoles et la regrette.

« Nous sommes évidemment soucieux de la sécurité des automobilistes, autant sur la N25 que sur les autres routes. Nous sommes aussi conscients que la situation actuelle pose de graves problèmes. Il y a un an, rappelle Pascal Rigot, échevin à Nivelles, Ecolo avait demandé que ce problème soit abordé en concertation avec tous les acteurs.
Force est de constater que cela n’a pas été le cas ».

En prenant connaissance des alternatives proposées (aménagements de la N 237), Ecolo est inquiet pour la sécurité des habitants des villages . Ceux-ci connaîtront, après le 1er janvier 2020, un passage accru de convois agricoles sur des voiries non
conçues pour un tel charroi. « Des alternatives crédibles moins impactantes pour les agriculteurs sont possibles », rappelle Bernard Löwenthal, conseiller communal à Genappe.

« Nous demandons au Ministre de revoir sa décision et d’organiser une réelle concertation avec les autorités communales concernées et les agriculteurs. Il faut que la Région fasse sa part dans l’analyse des pistes alternatives (aménagement de la N25, limitations de vitesse….) », conclut Hélène Ryckmans, députée wallonne.

Share This