Après s’être déclarée (à l’unanimité du Conseil) «Commune hospitalière», la commune de Chastre a voté en faveur d’une motion contre les visites domiciliaires dans la commune ce 13 mars 2018.

En présence d’un public nombreux et motivé, le vote a réuni 9 oui (Hooijschuur, Thiry, Demanet, Ecolo, Gendarme, Babouhot, Cardoen), 3 non (Michel Pierre, Beelen, Dispa), et 5 abstentions (Jossart, Paulet, Champagne, Cordy, Verhoeven).

Michel Pierre (candidat Bourgmestre de ce qui reste de la liste ICR) a provoqué un incident de séance en accusant les migrants d’être «impliqués dans les attentats de Paris». Alors que la position officielle du MR, portée par Pascal Dispa semble avoir eu peu d’effet sur les troupes se réclamant officiellement de ce parti…

A l’initiative d’une trentaine de citoyens, les conseillers Jean-Marie Thiry et Thierry Henkart ont demandé que la motion soit soumise à l’approbation du Conseil.
Tout comme le groupe de citoyens impliqués, ces élus estiment en effet que : «bien que s’agissant d’un projet législatif d’un autre niveau de pouvoir, celui-ci aura des répercussions dangereuses mettant à mal les droits fondamentaux de nos concitoyens, essentiellement au niveau local de nos communes, de nos concitoyens, de nos administrés.»
Des motions comparables ont déjà été votées (notamment par des élus MR) dans plusieurs communes wallonnes, dont Charleroi, Genappe, Beaumont, Anderlues, Thuin, Sivry Rance…

Share This