Elle est née en France le 29 décembre 1977 et elle est mariée et mère de trois filles, de 10, 8 et 5 ans, sa petite dernière est porteuse de trisomie 21. Depuis son enfance, de par l’engagement de ses parents dans les communautés de l’Arche (1), elle a été sensibilisée à la richesse de la différence (intellectuelle et interculturelle). Elle a approfondi son ouverture d’esprit via un volontariat aux Philippines pendant une année de césure entre ses études secondaires et ses études de psychologie à Louvain-la-Neuve.
L’engagement associatif a toujours fait partie de ses priorités : Scoutisme (pendant 14 ans), kot-à-projet, alphabétisation des femmes immigrées d’Etterbeek au Welcome Babbelkot (pendant 6 ans) et récemment plateforme d’hébergement citoyenne du BW… Elle a trouvé dans son emploi de psychologue au centre MENA d’El Paso à Gembloux depuis 14 ans un moyen de mettre ses compétences professionnelles au service des exclus dans un cadre interculturel.
Dans la même dynamique, elle siège au CA d’Abaka, une asbl ixelloise qui offre un accueil et une aide d’urgence à des adolescents en crise.
Habitant en région bruxelloise pendant une dizaine d’années, elle a été confrontée à la question de la mobilité. Avec son mari, ils avons toujours cherché des moyens alternatifs à la voiture pour leurs trajets quotidiens : remplacement du véhicule personnel par Cambio pendant 6 ans, cyclistes quotidiens, navetteurs en transports en commun. Depuis leur déménagement à Chastre en 2016, ils font un maximum de trajets vers le travail en vélo ou en train.
C’est donc naturellement les thèmes de la diversité et de la mobilité qui l’animent en tant que militante écolo depuis une dizaine d’années.
Elle propose aux Chastrois-e-s de construire ensemble une commune hospitalière où chacun ait sa place quels que soit son origine ou son handicap et où l’on puisse se passer de la voiture au quotidien en se déplaçant, à tout âge, en toute sécurité avec des moyens alternatifs (mobilité douce, transports en commun…).

(1) Les communautés de l’Arche proposent à travers le monde un hébergement encadré par des bénévoles internationaux et des éducateurs à des personnes déficientes mentales dans l’idée de mettre en exergue leur richesse dans notre société www.larche.org

Share This